La Génératrice - Ser-O-Vieux - Une action d'agriculture urbaine au Cégep du Vieux-Montréal
X
FJÎM
une instance de Concertation Montréal
logo La Génératrice

Projet 6. Ser-O-Vieux - Une action d'agriculture urbaine au Cégep du Vieux-Montréal

DESCRIPTION DU PROJET

Lieu du projet: Ville-Marie

Le projet Ser-O-Vieux, porté par Amanda, est né en 2017 au Cégep du Vieux-Montréal. Il a depuis remporté de nombreux prix à l’occasion de divers concours d’entrepreneuriat étudiant. Ses activités ont pour objectif de favoriser l’implantation de structures d’agriculture urbaine au sein du Cégep, qu’il s’agisse de jardins pédagogiques sur terrasses, de plates-bandes extérieures ou encore d’espaces de culture intérieurs. Ser-O-Vieux se prépare cette année à inaugurer une serre dans le stationnement souterrain: La Génératrice permettra d’en compléter le financement. Cette serra produira des herbes aromatiques et médicinales, comme la menthe, la mélisse, l’agastache, la camomille, le thym, la calendula, l’arnica, l’aubépine, etc. Ces plantes seront utilisées et proposées à la vente par le café étudiant du Cégep, voire même par ceux des alentours.

Cependant, le projet d’Amanda consiste d’abord et avant tout à offrir un programme d’éducation populaire dédié à l’herboristerie et destiné à la communauté du Cégep et à ses voisin.e.s. Ces ateliers seront co-construits avec des expert.e.s et des professeur.e.s, seront gratuits et auront lieu sur une base régulière, probablement aux deux semaines. Ils s’articuleront autour du rythme des saisons. Les savoirs et les plantes autochtones seront également mis en valeur au cours de ces ateliers.

Amanda croit fermement au potentiel immense qu’offre l’herboristerie aux citoyen.ne.s qui souhaitent se réapproprier leur environnement, particulièrement en milieu urbain. De façon plus générale, Ser-O-Vieux promeut le verdissement des espaces bétonnés, la récupération des terrains vagues et la production horticole en milieu scolaire, autant de combats qui facilitent la sensibilisation de la communauté aux enjeux sociaux et environnementaux tels que la réduction des îlots de chaleur et l’accès à des produits biologiques et locaux, et ce, à un moment charnière, alors qu’un changement des mentalités doit s’amorcer si notre société souhaite relever avec succès les défis climatiques à venir.

Montréal, ville de développement durableBasé sur le rêve:
UNE PLUS GRANDE PLACE À L'AGRICULTURE URBAINE
Thématique: Montréal, ville de développement durable

Consulter le rapport du projet  #Jeunesse375Mtl 2017 pour y découvrir tous les rêves!

Rapport #Jeunesse375Mtl
Amanda Montmeny-Huot

Amanda Montmeny-Huot

  • 20 ans
  • Arrondissement: Ville-Marie
Voir les 12 porteurs