La Génératrice - Bien-être numérique
X
FJÎM
une instance de Concertation Montréal
logo La Génératrice

Projet 5. Bien-être numérique

DESCRIPTION DU PROJET

Lieu du projet: Ville-Marie

Djamila et son coéquipier Charles-Antoine, tous deux étudiant.e.s en médecine, ont lancé au printemps 2019 un projet de sensibilisation et d’éducation populaire intitulé « Le bien-être numérique ». Par le biais d’ateliers dans des écoles secondaires, le projet visait à favoriser chez les participant.e.s un usage plus consciencieux du numérique en explorant avec eux.elles les impacts positifs et négatifs des téléphones intelligents et des réseaux sociaux sur leur santé mentale. Le projet a également débouché sur la réalisation d’une capsule vidéo ludique et éducative, portant sur les effets du « multitâche numérique » sur la performance scolaire et les rapports sociaux. Cette capsule a été présentée le 6 mai 2019 dans le cadre du lancement officiel du projet, au cours duquel l’équipe a également offert au grand public une conférence sur le thème du « technostress », animée par l’experte en neurosciences Sonia Lupien.

 

  • Le projet est actif! N’hésite pas à te rendre sur leur page FACEBOOK et à contacter l’équipe, ils sont toujours à la recherche de bénévoles.
  • Pour regarder la capsule vidéo réalisée par Djamila et son équipe, rends-toi sur leur page YOUTUBE!
  • Pour en savoir plus sur le projet, nous t'invitons à te rendre sur leur SITE internet!
  • Pour visionner les photos prises lors de l'atelier d'autodéfense numérique du 29 avril 2019, clique ICI!
  • Si tu souhaites voir l'album photo de la conférence de lancement du 6 mai 2019, rends-toi sur cette PAGE!
  • La Tribune a publié un article sur le projet! Pour le lire, clique ICI!
  • Tu souhaites lire ce que Radio-Canada a écrit au sujet du projet? Rends-toi ICI!
  • Pour visionner le reportage réalisé par TVA sur le projet, clique ICI!
  • Pour lire l'article publié dans La Presse au sujet du projet, clique ICI!

 

Montréal, ville de santé globale et mentaleBasé sur le rêve:
LA SANTÉ MENTALE AU CŒUR DES PRÉOCCUPATIONS
Thématique: Montréal, ville de santé globale et mentale

Consulter le rapport du projet  #Jeunesse375Mtl 2017 pour y découvrir tous les rêves!

Rapport #Jeunesse375Mtl
Djamila Saad

Djamila Saad

  • 22 ans
  • Arrondissement: Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce
Voir les 12 porteurs

L'équipe

COÉQUIPIER.E.S

Charles-Antoine Barbeau-Meunier
Charles-Antoine Barbeau-Meunier
Porteur

Charles-Antoine, candidat au programme MD/PhD à l’Université de Sherbrooke, est titulaire d’un baccalauréat en communication et étude des médias ainsi que d’une maîtrise en sociologie. Son mémoire de maîtrise, primé internationalement, explorait la culture de l’empathie en tant qu’agent de transformation sociale. S’intéressant aux rapports sociaux en tant que déterminants de la santé, Charles-Antoine agit à titre de conseiller et conférencier au sujet de l’effritement de l’empathie dans les milieux de soin. Il a également exploré l’impact des écrans et des réseaux sociaux sur les mécanismes de l’attention et l’écologie des rapports humains. Aspirant à une société plus résiliente et solidaire, Charles-Antoine a siégé au sein de plusieurs associations jeunesse, notamment auprès du Consortium of Universities for Global Health(CUGH), de la Commission Canadienne de l’UNESCO, et du chapitre québécois de la Fédération internationale des associations d’étudiants de médecine (IFMSA-Québec).

Michelle Houde
Michelle Houde
Porteuse

Michelle est finissante en médecine à l’Université de Montréal. Tout au long de son parcours scolaire, elle s’est intéressée aux déterminants sociaux de la santé et aux enjeux influençant le bien-être physique et psychologique. Elle s’est notamment engagée auprès de la Fédération internationale des associations d’étudiants de médecine(IFMSA) en présentant des ateliers sur la santé publique à plus de 500 étudiants des quatre coins du globe. Elle a aussi représenté l’IFMSA aux congrès annuels de l’Organisation Panaméricaine de la Santé et de l’Organisation Mondiale de la Santé, militant pour la prévention des maladies chroniques. Michelle est, cette année, responsable du comité de santé publique d’IFMSA-Québec. Dans ce cadre, elle a décidé de s’impliquer pour la santé et les technologies, enjeu trop peu souvent abordé. Elle fait également partie de l’équipe internationale du même comité.


Le projet

EN PHOTO


ÉVÉNEMENTS

29 avr.

Ateliers d'autodéfense numérique 1 et 2

École secondaire Jeanne-Mance
x

Ateliers d'autodéfense numérique 1 et 2

29 avril 2019

Le 29 avril 2019, Djamila et Charles-Antoine ont organisé leurs deux premiers ateliers d’autodéfense numérique auprès de classes de l’école secondaire Jeanne-Mance. Environ 35 élèves y ont participé. L’atelier puise dans le savoir des neurosciences, de la psychologie et de la sociologie afin de déboulonner de nombreux mythes sur les impacts du numérique sur le cerveau, le bien-être et les rapports sociaux. L’atelier permet d’éveiller un esprit critique face aux enjeux du numérique entourant notamment la réussite scolaire, les amitiés et l’estime de soi, le stress, la santé mentale et l’hyperconnectivité. L’atelier adopte une démarche résolument conviviale, sans jamais verser dans le jugement. Un grand soin a été apporté à la qualité visuelle des supports et l’humour fait partie intégrante de la formule.

École secondaire Jeanne-Mance

6 mai

Conférence de lancement

Université de Montréal
x

Conférence de lancement

6 mai 2019

Le 6 mai 2019 a eu lieu le lancement officiel du projet Bien-être numérique. L’événement a eu lieu dans les locaux de l’Université de Montréal et a rassemblé près d’une centaine de participant.e.s. Au menu : une conférence inédite de la Professeure Sonia Lupien sur le thème « techno-stress ou tech-no-stress ? », suivie de la projection de la première capsule éducative produite par l’équipe de Bien-être numérique.

École secondaire Jeanne-Mance

16 mai

Ateliers d'autodéfense numérique 3 et 4

École secondaire Jeanne-Mance
x

Ateliers d'autodéfense numérique 3 et 4

16 mai 2019

Le 16 mai 2019, Djamila et Charles-Antoine ont organisé deux autres ateliers d’autodéfense numérique auprès de classes de l’école secondaire Jeanne-Mance. Environ 35 élèves y ont participé. L’atelier puise dans le savoir des neurosciences, de la psychologie et de la sociologie afin de déboulonner de nombreux mythes sur les impacts du numérique sur le cerveau, le bien-être et les rapports sociaux. L’atelier permet d’éveiller un esprit critique face aux enjeux du numérique entourant notamment la réussite scolaire, les amitiés et l’estime de soi, le stress, la santé mentale et l’hyperconnectivité. L’atelier adopte une démarche résolument conviviale, sans jamais verser dans le jugement. Un grand soin a été apporté à la qualité visuelle des supports et l’humour fait partie intégrante de la formule.

École secondaire Jeanne-Mance